RSS
RSS


Vous avez comme passion la musique ? Alors notre académie est faite pour vous !
Ancien grand conservatoire complètement rénové Académia of Music vous ouvre ses portes !
 

 :: Dossiers scolaire :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

R y u s u k e ♦ angry dragon

avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : CPE
Humeur : Ronchon
Voir le profil de l'utilisateur




Ryusuke Kobayashi
Hey ! J'passe pas le balais, moi !
Mar 20 Fév - 8:42
"Now, let's play a game" 

Fiche d'identité

NOM :: Kobayashi
PRÉNOM :: Ryusuke
AGE :: 37 ans
DATE DE NAISSANCE :: 12 avril
ORIENTATION :: Greysexuel (et non, ça n’a rien à voir avec un certains torchon que les ménagère aiment lire!) à tendant pansexuelle.
NATIONALITÉ :: Japonaise
GROUPE ET ANNÉE :: CPE
Qui es-tu ?

PRÉNOM :: Un fruit !
PSEUDO :: Kya-chan~
AGE :: 22 ans
D’OÙ CONNAIS-TU LE FOW ? :: Un petit animal a demandé des conseils et j’ai pas pu m’empêcher de m’en mêler complètement~
DES COMMENTAIRES ? :: Je dirais simplement de faire de la pub pour votre forum si vous voulez un jour qu'il décolle, maintenant qu'il est tout propre, mais ce n'est que mon avis et vous préférez peut-être qu'il reste un petit forum entre amis x)
CODE :: Venez étudier la musique à l’académie !
AVATAR :: Trafalgar Law de ONE PIECE
 

Caractère

AIME :: La cigarette, la tranquillité, l’ordre
AIME PAS :: Le bruit, qu’on lui dicte sa conduite
QUALITÉS :: Calme, justicier, à l’écoute
DÉFAUTS :: Ronchon, râleur, bourrin
HABITUDES :: Laisser une clope à l’envers dans son paquet
MANIES :: Remonter ses lunettes

Description optionnelle du caractère : Ryusuke, c’est un peu une force tranquille tout le temps ronchon. Pas méchant, ni insultant (ou alors c’est involontaire) c’est pas forcément le genre de personne qui apprécie qu’on vienne lui parler gratuitement du temps dehors. Malgré ses nombreux tatouages, ce n’est pas quelqu’un qui, comme certains s’obstine à le croire, cherche les embrouilles. Au contraire, il les fuit. Si son sens de la justice et sa poisse ne le poussait pas à intervenir quand quelqu’un se fait agresser dans la rue, ça serait le genre à vous laisser crever sur le trottoir pour pas avoir d’embrouille. C’est pour ça d’ailleurs que si vous venir lui réclamer de l’aide pour faire vos lacets et vous laver les fesses, vous pourrez aller vous brosser ailleurs. Silencieux par nature, il est cependant le type qui peut vous écouter sans broncher lui raconter vos problème, pour essayer de vous donner deux-trois conseils par lui suite. Ce qui est une partie de son travail, bien qu’on pense qu’il est surtout là pour vous engueuler. Ce qu’il faut très bien aussi, n’ayant pas l’air naturellement sympathique, à force de tirer la tronche. Mais dans le fond, Ryusuke reste un type pas méchant, malgré ses allures parfois antipathiques, c’est juste un homme qui veut vivre sa vie tranquillement et sans embrouille.
Physique

YEUX :: Noisettes
CHEVEUX :: Noirs
TAILLE :: 1,79m
POIDS :: 75kg
GROUPES SANGUIN :: B+
AUTRES :: Myope tatoué

Description optionnelle du physique : Ryusuke est un japonais pur souche et il n’y a pas à en douter ! Entre ses cheveux bruns, ses yeux bridés, quoi que tirant beaucoup plus vers le doré que vers le brun/noir une taille conséquente pour un asiatique sans pour autant dépasser le mètre quatre-vingts que les Européens et Américains adorent dépasser. Il ne voit pas très bien, pour ne pas dire qu’il est carrément myope comme une taupe et porte donc par conséquent très régulièrement des lunettes. Ajouté à ça son bouc bien taillé et il paraît être une personne particulièrement sérieuse. Jusqu’à ce qu’il sorte ses mains de ses poches et remonte ses manches. Il est recouvert de tatouage et cela a tendance à faire croire aux gens qu’il n’est pas forcément une personne très fréquentable, tout comme ses multiples boucles d’oreilles. Et pourtant, son physique ne change en rien sa capacité à correctement bosser.
 

Histoire

L'enfance de Ryusuke est une histoire particulièrement banale. Fils d'un gratte-papier de bureau et d'une mère au foyer, son père ramenait suffisamment d'argent à la maison pour qu'ils puissent vivre confortablement sans pour autant avoir la capacité de jeter l'argent par les fenêtres. Sa mère quant à elle, était au petit soin avec toute sa famille et était la maîtresse à la maison. C'était elle qui faisait le ménage, qui décidait quel meuble allait où qui cuisinait et surtout, si elle avait décidé que vous mangeriez du tofu alors que vous ne supportez pas ça, vous le boufferez. Une famille particulièrement banale en somme, le cliché de japonais particulièrement bien intégré dans la société.

Ryusuke était un garçon énergique, qui courrait partout et passait son temps à faire les quatre-cents coups avec son petits groupes d'amis. La moitié du temps il était ramené à ses parents par des voisins mécontent qu'on tire sur leur chat à la sarbacane par le bout de l'oreille et encore une autre partie du temps, couvert de bout d'être aller jouer prêt des fleuves, dont il n'avait bien sûr pas le droit de s'approcher pour sa sécurité. Un garçon vif, joyeux et particulièrement insupportable à gérer. Seul sa mère réussissait à le canaliser et encore, uniquement quand il était sur territoire, la maison. Son père, ne s'occupait pas vraiment de son éducation, passant tout son temps au boulot, partant tôt le matin avant qu'il ne se lève et rentrant pour simplement prendre son repas et s'éteindre devant la télé. Pas de vacances pour l'homme de la maison, il ne savait pas ce que c'était.

A l'école aussi ce fut compliqué. Élève perturbateur, il n'était pas rare qu'il revienne tard à la maison parce qu'il s'était retrouvé de corvée en fin de cours en guise de punition pour son comportement un peu trop léger. C'était pas un gamin méchant, juste un sale môme qui ne savait pas où était le limites. Peut-être dû à l'absence d'une véritable figure paternelle dans son foyer aux vues de la passivité de son père. Au collège, ça se gâta encore plus, tout naturellement ! Avant la puberté approchant, il n'en devenait que plus insupportable commençant à se rebeller contre l'autorité de sa mère, comme quoi il n'avait pas d'ordre à recevoir d'elle (et surtout que c'était trop la honte, si jamais ses copains apprenaient qu'il obéissait à sa maman).

Avec ça, arriva les nouvelles découvertes et les vantardises inutiles, tel que le fait qu'il était capable de boire une bouteille de vodka cul-sec sans même être un peu saoul, alors qu'il était malade au bout de deux bières et le fait qu'il avait déjà couché avec la moitié des filles du collège, alors qu'il n'était même pas capable de tenir trois minutes en regardant les photos dénudées dans les magazines qu'il avait piqué à son père. Et la clope. Ah, la clope ! Il essaya, comme tout le monde, pour faire genre. Naturellement, ses premières taffes lui assassinèrent les poumons, mais il tint bon et continua de fumer malgré qu'il n'aimait pas ça, persuadé que ça le rendait classe auprès de ses copains. Il se croyait malin et que jamais ses parents ne s'en rendraient compte, mais la mère savait toujours tout ! Il se prit la plus belle rouste de sa vie... Cependant il était trop tard et il continue toujours de fumer, même à présent.

Les années passèrent et sa crise d'adolescence aussi, commençant à faire de véritables expériences. Il ne devint pas un élève modèle pour autant, il ne fallait pas rêver ! Mais il était moins un élément perturbateur an cours, quoi que semblant toujours aussi peu prêter d'intérêt à ses études. mais il réussit à obtenir son diplôme de fin d'étude, quoi que cela soit très juste pour lui. Après cela, il ne sut pas trop quoi faire de sa peau. Travailler ? Pourquoi pas un petit boulot pas trop fatigant, ouais... Mais ses parents l'obligèrent à faire des études supérieures et ce fut donc avec un coup de pied au cul qu'il intégra une faculté de psychologie. Il n'avait pas vraiment d'idées de ce qu'il voulait faire de sa vie, mais la psychologie semblait être sympa... C'est ainsi qu'il traîna ses basket pendant plus de sept ans dans ces études, alternant entre beaucoup de relâchement et quelques périodes très stressantes (souvent à l'approche des examens et sous la pression de ses parents).

Et ce fut après une longue bataille dans les études, qu'il finit par obtenir tout ses diplômes, mais sans savoir quoi en faire... Il n'avait absolument pas envie de passer sa vie à écouter des patients allongés sur un divan et la recherche ne lui parlait guère plus... Ce fut un de ses amis qui lui dit qu'il pourrait travailler dans un établissement scolaire. Alors il commença à creuser un peu cette piste sans trop de conviction et finit par découvrir que le travail de CPE pouvait parfaitement coller avec ses études. Et ça ne semblait pas trop compliqué comme boulot... Disait-il. Il passa les concours avec justesse, mais les réussis tout de même. Il fut ensuite embaucher dans un collège qui n'avait pas forcément la meilleure des réputations et y resta quelques temps. Suite à cela, il travailla dans plusieurs établissements, jusqu'à acquérir une certaine réputation.

Puis, on lui proposa un poste dans cette école de musique et cela fait maintenant quelques années qu'il travaille parmi ces hurluberlus qui semblent croire que la musique changera le monde.
 

© Kya-chan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Academia of music :: Dossiers scolaire :: Présentations-
Sauter vers: